SPANB du Congo, 2015

Submitted by Roberteau-GN on Fri, 10/11/2019 - 11:05
STRATEGIE NATIONALE ET PLAN D’ACTIONS SUR LA DIVERSITE BIOLOGIQUE du CONGO, 2015
National
Category
Governance of protected areas
Countries
Description

Etendue sur une superficie de 324.000 km2 , située entre 4°N et 5°S de latitude et entre 11° et 19°E de longitude, la République du Congo a les limites suivantes : le Cameroun et la République Centrafricaine au Nord, la République Démocratique du Congo à l’Est, l’enclave du Cabinda au Sud, le Gabon et l’Océan Atlantique à l’Ouest. Son relief est constitué des bassins, d’un bourrelet montagneux de roches cristallines et métamorphiques et deux massifs montagneux : la chaîne du Mayombe et le massif du Chaillu. Les sols appartiennent essentiellement à la classe des sols ferralitiques, à ceux-ci, s'associent des sols hydromorphes et des sols podzolisés ou podzols. L’Hydrographie est dense et composée de deux bassins de grande importance et trois bassins de moyenne importance. Le climat est de type équatorial avec une saison pluvieuse et une saison sèche. La pluviométrie annuelle est comprise entre 1300 à 1800 mm d’eau. Le Congo a deux principaux types de végétation : la forêt et la savane. La forêt est constituée de trois massifs : le massif du Mayombe, le massif du Chaillu et le massif du Nord-Congo. Le secteur forestier est dominé par l’exploitation du bois, deuxième ressource naturelle du pays et contribue actuellement à environ 2% du PIB. Il génère des emplois directs et indirects dans les zones d’exploitation forestière et les grands centres urbains. La forêt est subdivisée en 36 Unités Forestières d’Aménagement (UFA) et 45 Unités Forestières d’Exploitation (UFE) occupant respectivement les superficies de 19.540.733ha et 5.676.940ha. La superficie forestière totale concédée à l’exploitation forestière s’élève à 12.762.326ha, celle occupée par les concessions forestières en cours d’aménagement est de 6.015.531ha, soit environ 12% de la superficie totale des forêts congolaises. Le sous-sol congolais est riche en substances minérales. Le secteur minier devrait jouer un rôle socio-économique pour sa croissance, sa diversification et son développement économique.

+

SIGN IN TO BIOPAMA

Enter your details below.